Solutions à nos problèmes

« Ma sœur s’oppose à la relation de notre père »

Mon père et ma mère ont divorcé de leur union. De leur union, ils ont eu deux enfants à savoir, moi et ma petite sœur. Après leur séparation ma mère est partie se remarier avec un autre homme et a eu 3 enfants de cette relation. Depuis qu’elle est partie, elle n’a plus jamais mis les pieds chez mon père. Mais ma sœur et moi l’appelions souvent au téléphone ou nous allons lui rendre visite. Selon mon père, c’est ma mère qui a voulu le quitter. Depuis plus de 6 ans que ma mère est partie  de chez nous, mon père s’est toujours bien occupé de ma petite sœur et moi. Ces temps-ci, je vois une jeune fille qui vient souvent chez lui. Depuis que ma sœur a su que cette fille a une relation amoureuse avec mon père, elle néglige la fille, refuse de lui dire bonjour, est désagréable envers elle et crie parfois sur elle. Pourtant, cette fille est plus âgée qu’elle. Ma sœur a dit à notre père qu’elle ne veut plus voir cette fille à la maison, parce qu’elle ne la supporte pas, et qu’elle s’oppose à leur union. Mon père même me fait pitié. Il a 62 ans, j’estime qu’il peut refaire sa vie. Je trouve qu’il se sent seul et a besoin de compagnie. J’ai 25 ans et ma petite sœur 22 ans.  Mon père nous a dit qu’il aimerait épouser cette fille et ma sœur s’y oppose. Comment faire pour faire comprendre à ma sœur de laisser mon père se remarier ? Je reste à votre écoute.

 

Un fidèle lecteur

 

Généralement, les enfants ont du mal à accepter que leurs parents se remarient, surtout les filles. C’est un combat légitime, mais qu’à cela ne tienne, les enfants n’ont pas le droit de s’ingérer dans les relations amoureuses de leurs parents. Donc, si je comprends bien, votre petite sœur veut choisir une femme pour votre papa. Ou bien veut-elle se marier avec son père ? Pourquoi elle ne s’est pas opposée au remariage de votre mère ? Je trouve que votre père a beaucoup patienté avant de se lancer dans une autre vie amoureuse. De toute façon, c’est votre mère qui a décidé de partir. Alors, normal que votre père refasse sa vie. Si votre père décidait de choisir un mari pour votre petite sœur, est-ce sûr qu’elle va accepter ? Donc, ce n’est pas à elle de décider qui son père doit choisir comme compagne. De toute façon, votre père a besoin d’une chaleur féminine et si votre sœur le bouscule de la sorte, il sera obligé de vivre une vie en cachette dehors. C’est mieux de le laisser se marier officiellement et avoir une femme pour s’occuper de lui. Votre père est gentil car ç’aurait été une autre personne, il pouvait mettre votre petite sœur dehors, car jusqu’à preuve du contraire, votre père est chez lui et c’est lui le père et non l’enfant. Je ne sais pas si c’est le modernisme, mais un enfant en Afrique ne se mêle pas de la vie amoureuse de ses parents. Un enfant n’a pas à dicter une conduite à son père ou à sa mère.  Que ce soit dans la tradition ou la religion, un enfant n’a pas à s’opposer aux décisions de ses parents. Les enfants doivent obéir et respecter leurs parents. Comme c’est vous le grand frère, essayez de raisonner votre petite sœur. Même si elle n’aime pas la copine de votre père, elle ne doit pas lui manquer de respect. Votre petite sœur défend votre mère, elle se dit que cette fille va venir prendre la place de votre mère ; mais hélas, c’est votre mère qui a abandonné sa place, et la nature a horreur du vide. Ça m’étonne que votre mère puisse revenir chez ton père, même un jour si elle voulait revenir, ce n’est pas sûr que votre père puisse accepter encore. Pour le moment, votre père tient toujours sur ses deux pieds, mais pensez à ses vieux jours. Qui s’occupera de lui ? Sûrement votre sœur et vous-même serez déjà mariés et peut-être, vous ne serez pas dans la même localité que votre père. Pensez-y. Aidez votre père à refaire sa vie, car il en a besoin. Si votre petite sœur aime vraiment votre père, elle doit souhaiter son bonheur.

 

NB : Nous vous  rappelons que cette rubrique est la vôtre. Ceux ou celles qui ont, de par leurs expériences propres ou non, des conseils à prodiguer aux âmes en détresse, sont prié (e)s de nous les envoyer. L’anonymat leur est garanti s’ils/elles le souhaitent. Ils/elles peuvent également déposer directement leurs courriers au siège des Editions « Le Pays », sis au quartier 1200 Logements de Ouagadougou ou auprès de nos représentants dans les différentes provinces.

 

[email protected]

Tél: (00226) 78 00 23 73

01 BP 4577 Ouagadougou 01

BURKINA FASO

 

 

 

 

Articles similaires

« Je veux me marier coûte que coûte »

Evasion Magazine

« Je viens de tromper mon mari pour la première fois et j’ai des remords »

Evasion Magazine

SOLUTIONS A NOS PROBEMES « Le père de son enfant ne veut pas la laisser partir »

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.