Star Actu

Niska très affecté par les massacres dans l’Est

Le peuple congolais croupit dans une galère extrême. La population du Nord-Kivu est attaquée depuis des années par les rebelles du M23. Depuis plus d’une décennie, les femmes, les hommes et les enfants innocents sont tués par les rebelles qui sont soutenus par le gouvernement rwandais. Malgré les dénonciations, les massacres continuent. Aucune mesure nécessaire n’a été prise. Le rappeur français d’origine congolaise, Niska, s’est prononcé sur ses terribles événements. « Encore des civils sans défense qui meurent. Des enfants, des femmes, des hommes, qui ne comptent pas pour nos gouvernements […] On prie pour les morts et les vivants de Rafah, comme pour tous les opprimés, au Nord-Kivu, chez les Ouïghours et ailleurs », écrit-il sur les réseaux sociaux. Selon plusieurs organisations internationales, c’est plus d’un million de civils innocents qui sont tués dans l’Est de la République démocratique du Congo depuis le début des massacres. Une situation douloureuse.

 

Constance envoûte avec son nouveau single « Yow rek »

 

Après son titre « Je pense à toi », Constance fait un retour remarqué sur la scène musicale avec son nouveau single « Yow rek » signé par le label Soubatel Music, la chanteuse nous offre un véritable bijou sonore qui fusionne rumba et plusieurs autres rythmes contemporains dans une alchimie parfaite. « Yow rek » est une chanson qui séduit dès la première écoute. Constance démontre une maîtrise impressionnante de l’écriture, mêlant habilement le wolof et le français. Les paroles, signées Bakhaw et Constance, qui parlent d’amour avec une malice délicate et sans vulgarité, révèlent une sensibilité et une profondeur rares dans le paysage musical actuel. La production musicale, signée par le compositeur Rico Adiko et arrangée par Tukkiman, enveloppe la voix douce et puissante de Constance dans des sonorités riches et variées, créant une expérience auditive unique et envoûtante. Constance, avec ce nouveau single, prouve qu’elle est une artiste complète et polyvalente.

 

* Ndakhté Lo : entre identités musicales et révélation intime

 

La jeune chanteuse Ndakhté Lo, connue pour son talent révélé par l’émission Sen Petit Gallé, est récemment devenue le centre d’attention non seulement pour ses prouesses artistiques mais aussi pour les bouleversements personnels qu’elle a courageusement partagés publiquement. Le dilemme artistique de Ndakhté Lo est palpable. Elle semble se trouver entre deux influences majeures ; avec son style musical distinctif et authentique qui rappelle Dieyla et d’un autre côté Mia, qui incarne une modernité et une approche plus internationale. Cette dualité crée une tension interne chez Ndakhté, alors qu’elle aspire à fusionner ces deux mondes. Son nouveau morceau, teasé récemment, en est un parfait exemple, mêlant des sonorités locales à des rythmes plus universels, mais sans parvenir à établir une identité claire et unique.

* Appel à toutes les voix féminines de l’industrie musicale sénégalaise

 

Un appel est lancé à toutes les femmes de l’industrie musicale sénégalaise pour qu’elles fassent entendre leurs voix. Une initiative vise à recueillir les témoignages et expériences des femmes artistes, techniciennes, productrices et autres professionnelles du secteur musical. Ce projet, axé sur la condition des femmes dans cette industrie, vise à révéler les défis, les succès et les aspirations de celles qui font vivre la scène musicale sénégalaise. L’objectif de cette étude est de créer un futur plus inclusif et équitable pour toutes les passionnées de musique au Sénégal. Les organisateurs encouragent vivement toutes les femmes du secteur à remplir un formulaire d’étude empirique, disponible en ligne, afin de contribuer à cette initiative cruciale.

* Le clip « Mamaci » de Koffi Olomide, Fabregas et JR 33 réalise plus d’1 million de vues en 24 heures !

 

Dévoilée le 26 mai 2024, la vidéo officielle du nouveau single Mamaci de Grand Mopao en connexion artistique avec Fabregas Le Métis Noir et JR 33 enregistre un super démarrage. Dimanche dernier dans la soirée, Koffi Olomide levait le voile sur son nouveau titre baptisé Mamaci. Une chanson d’amour dédiée intégralement à Cindy Le Cœur. Pour plus d’un, ceci est une flèche de retour au morceau Mon Bonheur paru en décembre 2023. Mamaci, c’est du pur Tchatcho interprété par un trio harmonieux. On y retrouve le fer de lance du groupe Quartier Latin International en compagnie de Maestro Fabregas et de l’étoile montante JR 33. Les trois chanteurs nous offrent des vocaux bien assortis au rythme langoureux du morceau avec des paroles romantiques qui frisent l’adoration. Sa sortie sur toutes les plateformes a été accompagnée d’un beau clip coloré réalisé par Etienne Pro. Et le contenu semble avoir plu à grand nombre de mélomanes, car la vidéo a enregistré un démarrage incroyable sur YouTube. En seulement 24 heures d’exploitation, elle entasse plus d’1 million de vues (1202584 vues).

 

* Gaz Mawete à La Cigale, le coup de pouce de Fally Ipupa

 

Le jeune chanteur congolais Gaz Mawete s’apprête à faire un concert exceptionnel à La Cigale de Paris en septembre prochain. Pour cet événement, Agara Binana peut compter sur le soutien de son aîné Fally Ipupa. Les deux artistes entretiennent de très bonnes relations depuis des années et se respectent mutuellement. Quand Gaz programme un concert le 14 septembre prochain à La Cigale, DiCaprio s’aligne et incite les mélomanes à se procurer le ticket. « Lets go », a écrit Fally en story Instagram, tout en rajoutant le lien de la billetterie du concert de Boika machine. C’est un véritable artiste francophone le plus suivi sur les réseaux sociaux. Rappelons que Fally Ipupa avait annoncé depuis des mois que Gaz Mawete est la relève de la musique congolaise.

 

Actu-musik-Afrika

 

* Soprano annonce la sortie de son nouvel album « Freedom » le 21 juin prochain

 

« Freedom » ! C’est le nom du nouvel album de Soprano, qui sortira le 21 juin, jour de la Fête de la musique.  Le « Freedom Tour« , quant à lui, débutera le 8 mars 2025 à Epernay avant de sillonner les routes jusqu’au mois de décembre de la même année. Au total, 46 concerts sont prévus en France, Belgique et Suisse, avec notamment quatre dates programmées à l’Accor Arena de Paris du 11 au 14 décembre 2025. En région, les tarifs des billets pour la tournée « Freedom Tour » oscilleront entre 38,00 et 74,00 euros l’unité, comme le révèle le site de l’Arkéa Arena de Bordeaux. Ensuite, pour les quatre concerts à Bercy (Paris), il faudra débourser 85 euros pour un ticket en Carré or, 65 euros pour la Catégorie 1, 45 euros pour la Catégorie 2, et enfin 40 euros pour une place en Fosse debout. Pour un accès Fosse en avance, il faudra compter 45 euros l’unité.

Pure charts

 

Sélectionnés par DZ

Articles similaires

Daphné, artiste Camérounaise : « J’ai été violée »

Evasion Magazine

*RDC : Koffi Olomidé invite « le clan Wenge » à faire la paix avec tous les artistes sans exception !

Evasion Magazine

ZENAB ZONGO: Une actrice au cœur de l’humanitaire

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.