Star Actu

Burkina: Tiken Jah Fakoly salue l’action du capitaine Traoré

Alors qu’il est de passage au Burkina où il doit donner des concerts à Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, l’artiste ivoirien Tiken Jah Fakoly a bénéficié, le vendredi 22, d’une audience du capitaine Ibrahim Traoré, président de la Transition burkinabè. Le reggaeman a profité de cette occasion pour apprécier le combat du capitaine Traoré à la tête du Faso. « Le combat au Burkina Faso, aujourd’hui, est un combat pour l’Afrique et pour la vraie copie de l’indépendance. Parce que celle qui nous a été donnée, en 1960, était la photocopie. Notre génération a donc décidé de récupérer la vraie copie sans animosité et sans être contre quelqu’un », a déclaré Tiken Jah Fakoly. Et l’artiste d’ajouter : « On ne peut que le (Ibrahim Traoré, ndlr) féliciter et lui souhaiter beaucoup de courage, car ce n’est pas facile. Ce n’est pas un combat contre quelqu’un, mais c’est pour la liberté ». Pour le reggaeman qui a toujours chanté l’indépendance et l’unité de l’Afrique, c’est le moment plus que jamais de poursuivre l’œuvre de sensibilisation des populations africaines, aussi bien les dirigeants que la jeunesse. Dans ce sens, il a rassuré le président burkinabè de son soutien et de son entière disponibilité à œuvrer pour que les populations comprennent davantage le bien-fondé de son action à la tête du pays. « Je me suis dit que c’est actuellement que je dois venir au Burkina pour apporter mon soutien au peuple burkinabè », a-t-il dit.

Afrik.com

*Des artistes africains joueront au SXSW 2024 en mars

 

Des artistes africains, dont Camidoh et Bisa Kdei du Ghana, ainsi que le groupe sud-africain BLK JKS et le musicien soudano-américain Sinkane, ont été sélectionnés parmi les artistes en vedette pour le festival annuel de musique et la conférence South by Southwest (SXSW) à Austin, au Texas, du 8 au 16 mars 2024. Initialement organisé en 1987, le SXSW propose des sessions de conférences, des projections de films et de séries télévisées, des vitrines de festivals de musique, des événements de festival de comédie, des expositions, des compétitions technologiques, des cérémonies de remise de prix et des opportunités de réseautage. Camidoh compte actuellement plus de 1,3 milliard de streams sur les principales plateformes. Sa musique mélange différents styles tels que l’Afropop, le highlife, la soul et le neo-R&B. Son hymne à succès « Sugarcane » l’a propulsé sous les feux de la rampe, lui valant des nominations aux prestigieux 3Music Awards et aux BETs.

 

* Jazz: 3 artistes porte-étendards au JazzAhead en Allemagne

 

Le Jazz africain, longtemps dans l’ombre des scènes internationales, s’apprête à prendre son envol avec la représentation de trois artistes de renom au prochain Jazzahead! en Allemagne. Cette nouvelle fait écho à une reconnaissance grandissante du talent musical africain sur la scène mondiale. Les artistes qui auront l’honneur de représenter le continent à cet événement majeur sont Alune Wade, le groupe Afro4 band du Nigeria et la talentueuse Christine Kamau du Kenya. Leur sélection témoigne non seulement de la diversité musicale de l’Afrique, mais aussi de la qualité exceptionnelle de ses musiciens de jazz. Le prochain Jazzahead! sera d’autant plus significatif avec l’introduction d’un stand dédié à l’Afrique. Enfin, le continent pourra affirmer sa présence dans cette grande messe du jazz, offrant aux artistes l’opportunité de partager leurs sonorités uniques, d’échanger avec d’autres musiciens du monde entier et de tisser des liens culturels durables.

Music-In Africa

*France : Dadju et Tayc, la fusion parfaite qui laisse perplexe

 

Deux artistes “loveurs” de la chanson française, avec deux styles différents, mais pas très éloignés, Dadju et Tayc s’associent pour faire de 2024 leur année. Le 16 février 2024, ils dévoileront « Héritage », leur album en commun. Désormais défendu par « I love you » sorti il y a deux semaines, un titre R&B teinté d’une sonorité Afro, après « Makila: wablé », les deux hommes font taire les critiques, et la chanson fait effet sur les réseaux sociaux. Ceux qui doutaient de la capacité de ces deux artistes à être en symbiose n’ont qu’à écouter le dernier titre issu de leur album à venir. En effet, Dadju et Tayc nous en mettent plein les oreilles en chantant l’amour sur un beat langoureux avec une touche de rythme afro. Le refrain est sans doute spécial, laissant tous les auditeurs sans voix, même les plus exigeants.

Mediacongo.net

*RDC : Déborah Lukalu en concert au Zénith de Paris en mars prochain

 

Après avoir été initialement prévu pour le 17 mars 2023 et reporté en raison de menaces proférées par des groupes contestataires, l’événement aura finalement lieu le vendredi 10 mai 2024. Dans un message diffusé sur les réseaux sociaux, la talentueuse chanteuse gospel a partagé sa joie et a invité ses fans du monde entier à se joindre à elle pour célébrer le Seigneur lors de cette représentation en direct. Elle a également précisé que les billets déjà achetés pour la date précédente du 17 mars 2023 seront toujours valables pour la nouvelle date et ne seront pas remboursés. Cette nouvelle date apporte un regain d’espoir pour Déborah Lukalu, car les groupes contestataires ont récemment connu des revers lors des concerts de Fally Ipupa et Inniss’B.

*Mike Kalambay en concert en France le 26 mai 2024

 

Mike Kalambay, une figure que plus d’un met à la proue du navire qui mène le gospel rd-congolais, annonce une grande production live en France pour l’année prochaine. Visiblement, 2024 sera explosive pour l’interprète du tube Bisengo Ya Lola. Ce chantre qui ne cesse de bénir la communauté chrétienne au travers de ses nombreux cantiques, depuis près de 20 ans, s’est fixé le défi de louer et adorer l’Eternel dans des grandes salles. Et donc, bien avant son méga-concert Explo-Célébration du 27 juillet au stade des martyrs, où plus de 80.000 personnes sont attendues, Mike Kalambay sera sur scène à Paris pour un autre grand moment dans la présence de Dieu. Dans son annonce faite le vendredi 22 sur les réseaux sociaux, il nous demande d’encadrer en rouge la date du 26 mai prochain, sans pour autant indiquer l’endroit dans lequel cette prestation scénique exceptionnelle se déroulera.

 

*RDC : LeMUNTU fusionne les héritages de Tabu Ley pour créer un rap spirituel

 

L’artiste congolais LeMUNTU a récemment fait sensation avec la sortie de son dernier single intitulé « CULTE ». Dans cette nouvelle création, LeMUNTU a réussi à mélanger habilement les influences sonores et visuelles de l’icône de la musique congolaise, Tabu Ley Rochereau, afin d’aborder le thème du culte d’une manière totalement atypique. En utilisant le saxophone emblématique de la chanson « Silikani » et en s’appropriant le dessin du Seigneur Ley réalisé par Eliam Mupipi, LeMUNTU redore son art de manière intemporelle et offre un rap mystérieux et spirituel à son public. L’un des éléments clés de la création artistique de LeMUNTU est l’utilisation du saxophone de la chanson « Silikani » de Tabu Ley Rochereau. Ce choix permet à LeMUNTU de rendre hommage à l’héritage musical de Tabu Ley tout en apportant une dimension contemporaine à son propre style. Le saxophone, avec sa sonorité mélodieuse et envoûtante, crée une atmosphère envoûtante qui soutient parfaitement les paroles mystérieuses et spirituelles de la chanson.

 

ActuMusik-Afrika

 

Sélectionnés par DZ

 

 

Articles similaires

Rabylad, artiste-chanteur béninois : « Singuila, est mon artiste préféré »

Evasion Magazine

* Fally Ipupa : la sortie de « Tokooos II Gold » fixée au 25 février

Evasion Magazine

RCI : Tiken Jah Fakoly prône la paix dans son nouveau single «Religion »

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.