Haute spiritualité

« Vous n’aurez pas plus de 3 bons amis dès l’âge adulte jusqu’à la mort », selon Roch Bakyono

*Un homme fortement perturbé dans l’enfance devient absolument à l’âge adulte un éjaculateur précoce.

 

*La sorcellerie est un domaine à multiples facettes. Personne ne pouvait imaginer, personne ne pouvait soupçonner, personne ne pouvait croire, ou du moins ceux qui sont limités spirituellement, qu’un sorcier pourrait par exemple empoisonner sa victime en passant par un animal. Et cela, je l’ai moi-même constaté. Les sorciers sont capables tout comme les membres de certaines sectes occultes, de « bilocation ». C’est-à-dire qu’ils ont la faculté de projeter leur conscience dans un homme ou dans une bête pour nuire à autrui ou pour l’espionner afin d’infester mystiquement son environnement direct. Les sorciers sont même plus puissants dans ce domaine. Mais un sorcier qui prend possession d’un animal, court un grand risque parce que si vous parvenez à blesser ou à tuer cet animal, vous tuez du même coup le sorcier. Donc n’ayez pas peur. La seule chose dont il faut se méfier, c’est de donner à n’importe qui ou à n’importe quel animal, le restant de la nourriture qu’on a mangé, car il peut y avoir tentative d’empoisonnement. Il faut éviter également de boire ou de manger avec n’importe qui.

*Comme je l’ai souligné dans ma substantifique moelle, les diplômes, bien que non pathologiques, peuvent devenir des barrières à l’exploration intellectuelle. Plutôt que de rechercher un seul grand diplôme dans une même discipline, il est préférable d’acquérir des diplômes variés dans différentes branches du savoir. De plus, la capacité d’oublier nos acquis académiques peut favoriser une ouverture d’esprit permettant une immersion plus profonde dans l’infini. Car en vérité, je vous le dis, ce qu’on a déjà appris reste en nous. Il est donc improductif de ne pas varier les sources d’apprentissage.

 

*Le diplôme est un sur-moi physique mais non pathologique. Plus il est grand et plus il empêche l’esprit d’explorer d’autres sphères. Mieux vaut avoir plusieurs diplômes provenant de différentes branches qu’un grand diplôme d’une même branche. Ce qui est encore plus intéressant c’est la capacité d’oublier ses diplômes après les avoir obtenus afin de pouvoir fondre psychiquement dans l’immensité du cosmos.

 

*Celui qui compte sur ses diplômes et non sur son intelligence pour réussir dans la vie, mordra la poussière. Sans intelligence point de créativité !

 

*La plupart de vos « amis » sont en réalité vos vrais ennemis. Ils ne prendront jamais gratuitement votre défense lorsque vous avez le dos tourné. La majorité se comportera comme l’apôtre Pierre avec le Christ. Ne vous méprenez donc pas, vous n’aurez pas plus de 3 bons amis dès l’âge adulte jusqu’à la mort. Par contre, vos « ennemis » sont à n’en point douter votre locomotive, parce qu’eux au moins, vous permettent de vous perfectionner.

 

*Quelle honte ! Ce pays ne m’étonne guère. La dévalorisation y est systématique. Et même que cela concerne l’Afrique toute entière. En vérité, je vous le dis, la dévalorisation est proportionnelle au degré de complexe d’infériorité résidant dans le psychisme du « dévaloriseur« . Vous verrez que ceux qui adorent dévaloriser ou dénigrer les autres, sont de ridicules complexés se promenant avec une toute petite cervelle piégée par un sur-moi dévastateur. On y retrouve la plupart des impuissants sexuels et autres éjaculateurs précoces.

 

« La vie n’est pas une course de vitesse »,  aiment dire certains Africains pour pouvoir demeurer psychologiquement dans la médiocrité. Ces Africains devraient pourtant savoir que leur vie terrestre n’est pas éternelle. En outre, tant qu’on ne laisse pas de bonnes traces sur terre, le paradis nous est refusé. On n’a donc pas du temps à perdre, il faut agir ici et maintenant, et ce, d’une manière ferme et positive. C’est désolant lorsqu’on rencontre des élèves de 17 ans en classe de 3e et des élèves de 24 ans cherchant toujours le Baccalauréat. Cela est absolument anormal. A 33 ans, une femme qui n’est toujours pas mariée devrait s’inquiéter. Un homme qui n’a pas sa propre maison à 37 ans devrait se poser des questions sur sa compétence et son mode de vie. Il est donc vital que les Africains tiennent compte du temps dans leur schéma de vie comme le font les occidentaux. Sinon, un jour, ils n’auront que leurs yeux pour pleurer.

 

Roch Armel BAKYONO

Economiste

Parapsychologue-expert

Directeur du cabinet CECRAB

Bur : (+226) 51 00 50 50 ou (+226) 25 47 92 32

WhatsApp du secrétariat : (+226) 70 01 73 73

 

Articles similaires

Le secret pour avancer dans la vie

Evasion Magazine

La prière pour se débarrasser à jamais de la misère

Evasion Magazine

« Les fantômes se révèlent de plus en plus aux humains »

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.