Haute spiritualité

« Un enfant pervers est un enfant perverti », Roch Bakyono

**Je me demande parfois quand est-ce que les Africains apprendront vraiment à réfléchir. Tu libères un Africain ici, le revoilà emprisonné de l’autre côté. C’est à se demander si inconsciemment il ne fait pas tout pour mourir inachevé mentalement et moralement.

 

Je dis cela parce que je suis tombé sur une publication sur le net montrant un vieux en pleurs. Ce vieux a, semble-t-il, apporté son téléphone chez un réparateur. Après vérification, le réparateur lui dit que son téléphone marche très bien. Le vieux éclate en sanglots et demande pourquoi aucun de ses enfants ne l’appelle. Il ne fallait pas plus pour voir les réactions des internautes. Je vous retransmets fidèlement quelques-unes que voici : « C’est une réalité, on passe du temps avec nos amis sur nos smartphones mais on ne donne même pas une minute à nos parents pour dire bonjour. » « Un père reste un père quel que soit Alpha !!! », « Profitons autant que nous pouvons auprès de nos parents avant qu’il ne soit trop tard. Vraiment triste », « laissez ça, les enfants d’aujourd’hui pensent plus aux femmes qu’aux parents », etc. Mais le comble de toutes ces réactions est celui-ci : « Est-ce que tu appelais ton père quand tu étais jeune ? Donc c’est ça ! Ce que tu fais à tes parents c’est ce qui se paye par tes enfants. »

Quelle imbécillité et quel manque de jugeote me suis-je immédiatement dit ! Mais bizarrement je constate que beaucoup d’Africains pensent de la même manière que ce dernier. Ils pensent que des choses qu’on aurait faites dans notre vie pourraient être reportées sur nos enfants par Dieu. Mais à ce moment, ce Dieu là serait-il un Dieu injuste, insensé et incohérent ? Si cela devrait être possible, alors personne n’est à l’abri d’éventuelles conséquences liées aux comportements de nos parents et arrière-parents.

Le comble c’est que vous ne verrez aucun occidental penser de la sorte. La plupart sait que chaque personne est plus ou moins responsable de ses actes. Cet état d’esprit leur vient de l’éducation éclairée qu’ils ont reçue.

En vérité, je vous le dis, Dieu fait naître tout individu vierge et innocent. Après cela, il joue naturellement le rôle d’arbitre, rendant ainsi tout le monde responsable de ses actes.

Pour revenir à cette histoire entre le vieux et ses enfants, je dirais tout simplement que les Africains ont l’art de juger très rapidement les choses. Ils ne prennent même pas la peine de se poser la question de savoir comment ce vieux en question s’est-il comporté lorsque ses enfants avaient le plus besoin de lui ; lorsqu’ils étaient encore jeunes et fragiles ? Au lieu de cela, ils jugent à la hâte comme d’habitude. Et les mêmes causes produisant les mêmes effets, l’Afrique continue de reporter ses tares. D’où son éternelle stagnation.

Les gens devraient savoir que l’amour d’un enfant pour son parent ne se marchande pas. Il doit être naturel. C’est une loi incontournable car à l’âge adulte, toute personne sait toujours qui l’a aimé ou non. Ne pas respecter cette loi, c’est vivre tourmenté à vie.

Pour ma part, je dirais que ce vieux a raté l’éducation qu’il a donnée à ses enfants et il en paie les pots cassés. Cela n’est que justice divine. Les gens ne savent pas par exemple qu’un enfant pervers est un enfant perverti. Si un enfant ment ou vole, il ne suffit pas de lui montrer un idéal de vérité ou d’honnêteté comme le disait Freud. Mais il faut chercher pourquoi il ment ou vole. Il y a une cause à tout, et huit fois sur dix, cela vient des éducateurs eux-mêmes, de leur manque d’assistance, de leur absence de maîtrise et de sagesse.

En dernière analyse, je dirais que beaucoup d’Africains gagneraient à s’accrocher à leur cerveau par la purification de leurs parasites mentaux ; cela leur permettra de comprendre aisément les lois de Dieu. Lesquelles lois les rendront libres, dignes et prospères.

 

Roch Armel BAKYONO
Economiste
Parapsychologue-expert
Directeur du cabinet CECRAB
Bur. : (+226) 51 00 50 50 ou (+226) 25 47 92 32
WhatsApp du secrétariat : +226 70 01 73 73

Articles similaires

« Si vous continuez de propager votre pauvreté d’esprit, l’Afrique n’ira nulle part », selon Roch Bakyono

Evasion Magazine

« Un parent complexé transmettra 9 fois sur 10 sa souffrance à sa descendance »

Evasion Magazine

Le secret pour devenir ce qu’on veut être

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.