Culturama

SORTIE LITTERAIRE: « Yrila, le patriarche » disponible

C’est dans la matinée du samedi 15 avril à l’UFR/SJP de l’université Joseph Ky Zerbo que le professeur Jean Yado Toé a procédé à la dédicace de son roman « Yrila, le patriarche », une œuvre sortie aux Editions Harmattan Burkina.

 

C’est en présence de plusieurs personnalités dont l’ancien ministre de la justice Yarga Larba, de Simon Compaoré, du professeur d’université Salaka Sanou, de l’éditeur Yelwouiré Somé, de juristes, Hommes de lettres et d’étudiants que le professeur, juriste et écrivain, Jean Yado Toé, a présenté officiellement son premier roman intitulé « Yrila, le patriarche ». L’auteur est originaire de Toma où il est né et est titulaire d’un doctorat d’Etat en droit privé obtenu en 1978 à l’université de Dijon en France. Actuellement directeur du centre de formation professionnelle des Avocats du Burkina, il a été conseiller des affaires économiques au ministère du commerce, du developpement industriel et des mines et directeur de la filière Sciences juridiques et politiques à l’université Thomas Sankara.

Cette œuvre renferme la maîtrise de la langue, la qualité de la narration de l’histoire et les personnages dans le village de Nougou où se déroule l’histoire. Et pour en savoir davantage sur le déroulement de l’histoire du roman, l’auteur a voulu garder le masque afin que chacun puisse s’en approprier.

Ce roman de 150 pages est disponible aux éditions Harmattan Burkina, à la librairie Jeunesse d’Afrique, à la librairie Mercury et bientôt à travers tout le Burkina et sur les plateformes de téléchargement pour sa version numérique.

 

Aboubakar Kéré KERSON

 

Articles similaires

ENTREPRENEURIAT CULTUREL ET LA PRISE DE PAROLE EN PUBLIC: Bientôt des jeunes à l’école de la formation

Evasion Magazine

DAOUDI SIGNE SON NOUVEAU SINGLE

Evasion Magazine

HORS SERIE AFRIQUE: « Le sens de l’honneur » présenté

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.