Portrait d'artiste

Safarel Obiang

Safarel Obiang est né le 10 juin 1990, dans le Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire. Safarel Obiang fait  ses premiers pas dans la musique, dès son jeune âge. Il poursuit ses études en vivant sa passion et sort son premier single « Shanakwana », en 2008. Il fait ensuite paraître, en 2010,  « Kebaro », réalisé en featuring avec l’artiste Bebi Philip. Safarel sort ensuite un autre single « Kuitata », en featuring, cette fois, avec l’artiste feu S-Kelly. Il révèle un autre single intitulé « Graté-graté  Grattanhou » à son public le 10 mars 2018. Depuis le debut de sa carrière, l’artiste a sorti plusieurs singles qui enrichissent son palmarès. Autrefois surnommé le mannequin, l’artiste a également travaillé dans une agence de mannequinat italienne du nom de BIANCONERO.

  • 2021 : meilleur artiste duo, ou groupe en danse chorégraphie africaine, AFRIMA Awards-All Africa Music Awards.
  • 2019 : meilleur artiste francophone African Talent Awards.
  • 2019 : meilleur manager d’artistes, Primud-Prix international des musiques urbaines et du coupé-décalé.
  • 2019 : Primud d’or (meilleur artiste du coupé-décalé Primud.
  • 2018 : prix du meilleur artiste masculin du Coupé-décalé, Primud.
  • 2016 : meilleur chorégraphie, Awards du Coupé-décalé.

 

 

Sortie discographique:

2023 : Ils sont où ? (Safking Prod)

2022 :Débordement (Universal Music Africa)

2021 :Non au racisme (Universal Music Africa)

2021 :Tchoutchou (Universal Music Africa)

2021 :Drill décalé (Universal Music Africa)

2021 : Lehi (Universal Music Africa)

2021 :Shaka Zulu (Universal Music Africa)

2021 :Woyo Woyo (Universal Music Africa)

2021 : Abougor (Universal Music Africa)

2021 : Yaya Dance (Universal Music Africa)

2021 : Décaler (Universal Music Africa)

2017 : Kpoaah (Star Factory Music)

2016 :Photo Nayo (Universal Music Africa)

2011 : Kuitata (Universal Music Africa)

2008 :Kebaro (universal Music Africa)

 

 

Evariste Télesphore NIKIEMA

 

 

Articles similaires

G.G. VICKEY

Evasion Magazine

Dez Altino

Evasion Magazine

« Mariam Rovane »

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.