Star Actu

Koffi Olomidé annonce un concert en France

Le chanteur congolais, Koffi Olomidé signera un retour sur le sol français 16 ans plus tard de la plus belle des manières. Alors que deux de ses plusieurs dates projetées en France étaient annulées, Koffi Olomidé va faire son grand retour sur le sol parisien avec une date exceptionnelle. Ce lundi 17 juin, alors qu’il était sur le plateau de Bosolo Na Politik, le Quadra Koraman a annoncé un concert à l’Hippodrome de Vincennes. Cette prestation de Koff’Le Prof est fixée en 2025. Une date sera communiquée en septembre 2024 puis l’ouverture de la billetterie. « C’est un lieu qui a la capacité de recevoir du beau monde. Là-bas, il n’y a pas question de sold-out. Les mélomanes peuvent venir jusqu’à dépasser la capacité maximale », dit Koffi Olomide. En effet, l’Hippodrome de Vincennes à une capacité de 80 000 places assises et peut aller jusqu’à 100 000 pour des évènements.

 

*Fally Ipupa, un nouveau record dans sa carrière et dans la chanson congolaise

 

Artiste congolais le plus streamé de l’histoire, Fally Ipupa a placé deux nouveaux records dans la chanson congolaise et africaine. C’est grâce à la réédition de son album « Tokooos II Gold » que Fally a encore prouvé sa force en République démocratique du Congo. Il a fait fort. Rendu public en février 2022, cet opus qui est la suite de « Tokooos II » a atteint un cap considérable sur Spotify, l’une des grandes plateformes digitales de musique dans le monde. Sur les 500 millions de streams que DiCaprio compte sur Spotify, cette réédition est à plus de 90 millions de streams. Il caracole en première position des albums les plus écoutés de Fally Ipupa. Probablement, DiCaprio va obtenir un nouveau disque d’or en France dans un avenir proche. Il est talonné par « Tokooos » rendu public en 2017 et disque d’or (le projet est à plus de 80 millions de streams). « Tokooos II (Bonus) » est à plus de 64 millions d’écoutes. C’est une première dans la musique congolaise et en Afrique francophone.

 

* Viviane Chidid tire son chapeau à sa fille Zeyna avec son nouveau titre « Xarit »

 

La diva de la musique sénégalaise, Viviane Chidid, revient sur le devant de la scène musicale avec une nouvelle chanson touchante intitulée « Xarit » (Amie). Ce titre, un hommage émouvant à sa fille Zeyna, célèbre les qualités exceptionnelles de celle-ci. La chanson, écrite par le talentueux parolier Bakhaw et magistralement composée, arrangée et mixée par Akatché, met en lumière l’amour et l’admiration de Viviane pour sa fille. Dans « Xarit » Viviane ne tarit pas d’éloges sur Zeyna, la décrivant comme une personne dotée de nombreuses qualités et méritant tout son respect. La chanteuse y exprime son affection et sa fierté maternelle, soulignant le lien fort qui les unit. Zeyna, bien que présente dans le clip, ne prête pas sa voix à cette chanson, contrairement à une précédente collaboration musicale où elle chantait aux côtés de sa mère et de son frère Philippe. Cette présence visuelle de Zeyna ajoute une dimension affective et personnelle au clip, renforçant le message de la chanson.

Actu-musik Afrika

 

Nafa Awards 2024 : Fally Ipupa, GIMS, Dadju et un autre artiste congolais nominés

 

Plusieurs artistes musiciens de la République démocratique du Congo sont nominés au Nafa Awards 2024, auquel la cérémonie de remise des trophées est prévue, le samedi 31 août prochain, à Abidjan, en Côte d’Ivoire. Fally Ipupa est nominé dans la catégorie « Artiste francophone de l’année ». Celui qu’on appelle affectueusement « Aigle » est challenger de Toofan, Didi B, Josey, Roseline Layo, et Emma’a. GIMS et Dadju sont nominés dans la catégorie « Personnalité internationale francophone« . RJ Kaniera est nominé grâce à sa chanson « Tia« . Il est à noter que, Pierre-Emeric Aubameyang, Sadio Mane, Emerse Fae, Francis Ngannou, et Davido sont nominés dans d’autres catégories.

Mediacongo.net

 

* Céline Dion : « J’ai peur pour ma vie »

 

Céline Dion était l’invitée exceptionnelle du JT de TF1 le dimanche soir dernier. Répondant aux questions d’Anne-Claire Coudray depuis Las Vegas, la star canadienne s’est confiée avec honnêteté sur sa maladie et annonce aux fans qu’elle remontera bientôt sur scène. Céline Dion revient sur le devant de la scène. Ces derniers jours, la diva canadienne a multiplié les interviews avec les médias du monde entier en vue de la sortie du documentaire « Je suis Céline Dion » sur Amazon Prime Video ce 25 juin, un film dans lequel elle relate son difficile combat contre le syndrome de l’homme raide, la maladie rare dont elle souffre. « C’est comme si quelqu’un m’étranglait ou poussait sa main sur votre larynx. Ça se transformait en spasme, ça commençait [à la gorge], mais ça pouvait aussi être dans les abdominaux, la colonne vertébrale, les côtes. Par exemple, si je cuisinais, ça me faisait des crampes mais comme si je ne pouvais plus débloquer mes doigts », décrit avec émotion l’interprète de « I’m Alive » dans l’émission « Today » sur NBC. Au-delà de ce retour médiatique, Céline Dion est au coeur d’une rumeur selon laquelle elle pourrait chanter lors de la cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024.

Pure charts

 

* R Souta Damada lance un cri d’alerte sur les dangers de l’orpaillage

 

Dans son dernier titre, « Damada Sayako », l’artiste R Souta Damada exprime une inquiétude poignante face aux dangers croissants qui menacent les orpailleurs dans les chantiers d’orpaillage. Autrefois, les décès étaient tragiques mais isolés. Aujourd’hui, c’est un véritable fléau qui décime les travailleurs. Au-delà des dangers inhérents à cette activité, « Damada Sayako » met en lumière la menace grandissante que représentent les étrangers qui affluent vers ces sites, aggravant les risques et perturbant l’équilibre fragile des communautés locales. Son cri d’appel à l’aide résonne comme un appel à la solidarité et à l’action pour protéger ceux qui risquent leur vie dans ces mines. « Damada Sayako » résonne comme un rappel urgent de la nécessité de prendre des mesures concrètes pour assurer la sécurité et le bien-être des orpailleurs, tout en préservant l’équilibre environnemental et social des régions affectées par cette activité.

RHHM

 

* Casino de Paris : Mix Premier se prépare à faire le plein

 

Le célèbre théâtre le Casino de Paris s’apprête à accueillir Mix Premier, un autre prodige de la musique ivoirienne, spécialement du coupé-décalé. « Papa Na mélodie » annoncera la date de son baptême sur la scène du Casino de Paris. Vu comme un cadre du mouvement coupé-décalé, il est amplement qualifié pour marquer cette première de son empreinte. Ce passage s’inscrit dans la droite ligne des performances mémorables d’autres talents ivoiriens tels que Roselyne Layo, la Team Paiya et Josey, qui ont tous su conquérir le cœur du public parisien et remplir les sièges de cette prestigieuse salle.

 

Sélectionnés par DZ

 

Articles similaires

Fally Ipupa annoncé en prestation scénique en Italie

Evasion Magazine

RCI: Koffi Olomidé et Alpha Blondy se réconcilient définitivement en offrant une belle improvisation au public

Evasion Magazine

JO Paris 2024 : Aya Nakamura visée par des attaques racistes

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.