Haute spiritualité

Des clés pour atteindre la grandeur

Il y a plusieurs hommes, qui à l’âge adulte, transposent leur père sur tous les hommes qu’ils jugent inconsciemment supérieurs à eux. Ce terrible complexe mal liquidé est appelé complexe d’Œdipe.

Selon le psychologue et psychanalyste Pierre Daco, beaucoup d’entre eux font tout pour faire plaisir. Pourquoi ? Pour faire plaisir réellement ? Pas du tout. Mais pour obtenir l’approbation, la sympathie et l’indulgence. Ils veulent plaire par crainte de déplaire ; ils désirent éliminer leur sensation de culpabilité en se sentant aimés et désirés.

Un homme atteint de ce complexe est mutilé moralement. Il se sent inférieur à toute situation virile qu’il rencontre. Il se sent mal à l’aise ou impuissant devant les responsabilités et les décisions. Il a le sentiment d’être toléré avec condescendance partout où il se présente. L’indifférence ou le blâme le plonge dans une angoisse vague, souvent très pénible. Il se sent sans cesse coupable et passe son temps à parler de son père et à l’admirer au lieu d’en faire un rival inconscient, ce qui lui aurait permis de liquider dès l’adolescence ce complexe né naturellement depuis l’enfance. Et cette liquidation lui aurait permis d’être un véritable homme et de réussir parfaitement sa vie.

Cependant, malgré la complexité de cette situation infériorisante, un espoir existe bel et bien. L’électrification de la pensée humaine en est une preuve éclatante.

*La vie est la toile infinie sur laquelle nous peignons notre histoire, chaque geste, chaque pensée, chaque émotion, une couleur qui la façonne. Chaque instant est une opportunité de créer un chef-d’œuvre, de mêler les teintes les plus vibrantes, d’esquisser les contours les plus audacieux, et d’insuffler une passion inextinguible dans chaque coup de pinceau. N’ayez crainte de vous élever au-dessus des conventions, de transcender les limites de l’ordinaire, car c’est dans cette audace que réside la véritable grandeur. En embrassant pleinement notre pouvoir créatif, nous devenons les artistes de nos destins, tissant des liens invisibles qui transforment le monde. Chaque acte d’amour, chaque lueur d’inspiration, chaque élan de courage est une contribution inestimable à l’édification d’un avenir empreint de beauté et de sens. Que votre vie soit une symphonie envoûtante, une danse enivrante, une œuvre d’art qui transcende le temps et l’espace, et que votre lumière inspire les autres à se joindre à cette épopée artistique, à créer, à aimer, à vivre pleinement. En cela réside notre plus grande contribution : faire de chaque jour une œuvre d’art, et de chaque instant une affirmation de la vie.

 

*Les plus récalcitrants de la théorie du destin aiment évoquer la naissance et la mort pour pouvoir se cantonner sur leur croyance dans un hypothétique destin. Ils remarqueront que certaines découvertes telles que la fécondation in vitro et les recherches in vivo ont permis certaines naissances et amélioré la vie de millions de personnes. Ils devront également savoir que certains médicaments et même certaines plantes permettent d’améliorer la qualité du sperme. Les gens ne se sont pas dit que c’est la volonté de Dieu qu’ils soient malades, etc. Ils se sont secoués pour pouvoir trouver des remèdes. De la même manière, que dire de l’espérance de vie des Occidentaux qui est 2 fois supérieure à celle des Africains. C’est parce qu’ils ont cherché à comprendre certaines choses au lieu de s’asseoir ventre en l’air et indexer le destin. Qui peut savoir si dans 15 millions d’années avec le hissage du niveau de conscience, les gens ne vivront pas plus de 1 000 ans. Les théoriciens du destin diront que malgré tout, ils mourront et que c’est la volonté de Dieu. Ils devront savoir que Dieu n’est pas un sadique pour réclamer la mort de sa créature. Il nous laisse jouer. C’est Lui l’arbitre du jeu. Ceux qui ne joueront pas perdront à coup sûr. Par contre, ceux qui jouent gagneront. Et les meilleurs d’entre eux seront sous le feu des projecteurs.

 

*Le fondement de notre bonheur et de notre épanouissement réside non pas dans les circonstances extérieures, mais dans la manière dont nous choisissons de façonner et de nourrir notre propre esprit.

*Le droit, souvent utilisé en Afrique comme un outil complexe de règlement des différends, est parfois détourné par certains individus sensés le représenter. Profitant de l’ignorance généralisée des lois, ces manipulateurs du droit exercent un chantage sournois pour maintenir les gens sous leur emprise. Leur malhonnêteté est dissimulée derrière un voile de connaissances juridiques, permettant ainsi une exploitation insidieuse de la population. Cette pratique dangereuse est une menace pour la stabilité nationale, car elle risque d’engendrer un profond sentiment d’injustice et de frustration, pouvant conduire à une dégradation généralisée de la situation. Il est impératif de reconnaître et de dénoncer cette manipulation du système juridique afin de préserver l’intégrité et la confiance envers la loi, garantissant ainsi un avenir plus équitable et pacifique pour tous.

 

Roch Armel BAKYONO

Economiste

Parapsychologue-expert

Directeur du cabinet CECRABEVA DU

SARL unipersonnelle

RC N° BF OUA 2002

Agrément d’expertise N° 279/2003

M2477- IFU N° 00003274N.

Tél. : (+226) 51 00 50 50 / (+226) 70 01 73 73 / (+226) 25 47 92 32.

Whatsapp : 70 01 73 73

 

Articles similaires

Voici comment triompher des difficultés et vivre en harmonie

Evasion Magazine

« Dormir en l’envers permet d’échapper à certaines attaques mystiques ou sorcières »

Evasion Magazine

« Vous ne devez jamais abandonner ni reporter vos prières, sinon vous n’évoluerez pas », selon Roch Bakyono

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.