Portrait d'artiste

Aga Denise

Aga Denise, de son vrai nom à l’état civil Aga Anéwénou Denise, fut l’une de ces artistes bourrés de talents qui, par manque de structure d’enregistrement et de promotion, à l’époque, végétaient dans l’ombre. Il a fallu l’émission musicale de la RTB, le 31 décembre 1993 au Rond-point de la  Patte-d’oie, pour que le public découvre Tchana (la lune), même si elle n’était pas de la dernière lune dans cet art. Originaire de Tiébélé, dans la province du Nahouri au Burkina Faso, elle est née au Ghana à l’époque où son père avait franchi la frontière pour gérer une plantation au Ghana. C’est à l’âge de 3 ans que la petite Denise découvre son Tiébélé paternel. Elle est issue d’une famille de musiciens, notamment par sa mère qui fut une grande chanteuse de la région. Aga s’intéresse à la musique dés l’âge de 6 ans en  suivant sa mère aux répétitions de chorale et des réjouissances populaires. Mais c’est à Ouagadougou qu’elle prit goût à la musique moderne en côtoyant certains musiciens qui animent dans  les bars dancing comme « Don Camillo », « Le Harlem Bar » où elle profite apprendre et s’aguerrir à la composition. Au même moment, elle se concentrait à la gestion de son maquis « Le Tchana ». La rencontre avec son ami, François Naud, qui lui apporte un soutien considérable va motiver Aga Denise à marcher sur les plus hautes marches de l’art musical. Comme la lune, celle qui comptait faire la musique jusqu’à la mort s’est éclipsée à jamais le mercredi 25 octobre 2000. Elle a été inhumée au cimetière de Taabtenga en présence de nombreux artistes, parents et amis. L’artiste s’en est allée mais elle laisse à la postérité une belle œuvre dont le titre « Dounia » qui a tracé un sillon pour des artistes comme Bil Aka Kora, Djata Ilebou, N’Teny Mandelson, Alice Aditoua.

 

Evariste Télesphore

NIKIEMA

Articles similaires

Naïny Diabaté

Evasion Magazine

HALIMA BAH

Evasion Magazine

Daoud Kandé

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.