Star Actu

12e édition du Festival Afrobeat International au Burkina : l’appel ouvert

Le Festival Afrobeat International lance un appel aux artistes et groupes d’artistes talentueux pour sa 12e édition, qui se déroulera du 18 au 21 avril 2024 à Ouagadougou au Burkina Faso. Critères de sélection. Pratiques musicales innovantes : le Festival encourage les artistes explorant de nouvelles frontières musicales. Capacité à performer en Live : le Festival recherche des artistes capables de créer des expériences immersives et mémorables. Troupes traditionnelles valorisant la richesse culturelle: le Festival porte une attention particulière aux troupes traditionnelles mettant en exergue la richesse culturelle. Engagement envers le numérique : le Festival encourage des jeunes talents intégrant le numérique dans leurs pratiques musicales.

 

* L’année musicale sénégalaise 2023

 

Parmi les faits marquants, le décès regretté de Charlie Ndiaye de l’Orchestra Baobab a laissé un vide dans le paysage musical sénégalais. Du côté des célébrations, Baaba Maal a non seulement captivé les amateurs de musique avec son album Being, mais a également été honoré en Côte d’Ivoire en tant que citoyen d’honneur lors du FEMUA. Ismaël Lo a reçu une distinction similaire à Acapulco, au Mexique, soulignant ainsi son impact culturel à l’échelle mondiale. Omar Pene a marqué l’année avec son album Thione célébrant ses 50 ans de carrière musicale tandis que que la danseuse et chorégraphe Germaine Acogny a été récompensée du Grand Prix des Beaux-Arts pour sa contribution exceptionnelle à l’art. Wally Seck a manqué de briller avec son album Wana Be Free, et Alioune Mbaye Nder a célébré trois décennies de carrière avec son album 30 Ans. Coumba Gawlo a remporté le titre de Meilleur Tube de l’année aux Raya Awards pour sa chanson « Sant Rek ». Sur la scène internationale, Seckou Keita a été élevé au rang de Docteur honoris causa de l’Université de Nottingham Trent en Angleterre, consacrant ainsi son influence musicale au-delà des frontières sénégalaises.

 

* Tunisie: une encyclopédie de la musique et de la musicologie lancée

 

L’Encyclopédie de la musique et de la musicologie en Tunisie, récemment publiée par Sotumedia, se distingue comme une réalisation majeure dans le domaine de la recherche musicale tunisienne. Sous la direction éclairée du Professeur Samir Becha, également directeur de l’Institut de musique de Tunis, cet ouvrage collectif est salué comme l’événement scientifique de l’année selon la presse locale. Il rassemble une équipe internationale d’auteurs éminents, parmi lesquels figurent le musicologue belge Nicolas Meeùs, le spécialiste tunisien des politiques culturelles, Mohamed Zinelabidine, François Picard, Nidaa Abou Mrad, ainsi que d’autres experts renommés. Structurée autour de trois grandes thématiques, à savoir « La musique d’un point de vue humaniste », « Histoire et étude des instruments de musique » et « Méthodes, méthodologies et analyses », cette encyclopédie offre une exploration approfondie des divers aspects de la musique et de la musicologie du pays. Cette disposition permet aux lecteurs d’appréhender pleinement la complexité de ce champ d’étude. Dans le contexte tunisien, cette encyclopédie revêt une importance cruciale en tant que gardienne et promotrice du riche patrimoine musical du pays. Les écrits scientifiques consacrés à la musique jouent un rôle vital dans la transmission des savoirs aux générations futures, facilitant ainsi une meilleure compréhension des traditions musicales locales, des influences culturelles et des évolutions artistiques.

* La CAF s’associe à Universal Music Africa et dévoile “l’EP CAN 2023”

 

La 34e édition de la Coupe d’Afrique des nations est prévue du 13 janvier au 11 février 2024 en Côte d’Ivoire. Cet événement sera célébré sur le plan culturel, plus particulièrement la musique. Pour la première fois, la Confédération africaine de football (CAF) s’est associée au major Universal Music Africa pour dévoiler tout un EP, hormis l’hymne officiel de la compétition « Akwaba » réunissant Magic System, Yemi Alade et Mohamed Ramadan. Cet EP de 6 titres rendant hommage à la diversité culturelle du continent et à l’accueil chaleureux de la terre d’Eburnie. C’est une explosion de rythmes et de mélodies incarnant l’esprit unique d’hospitalité, de la passion et de la célébration. Porté par l’incroyable talent artistique des superstars que sont Didi B, Roseline Layo, Serge Beynaud, Kerozen, Cysoul, Vegedream, Ayanne, Kaaris, Josey et bien d’autres, cette œuvre musicale est la caisse de résonnance de la richesse culturelle et la générosité mélodieuse d’un continent prêt à faire la fête.

 

* Gazo et Tiakola obtiennent le disque d’or le plus rapide d’un album commun !

 

A la une de la chronique musicale depuis la sortie de « La Mélo Est Gangx », Gazo et Tiakola viennent d’établir un record dans le game du Rap français. Leur opus n’a pas mis du temps pour décrocher sa première certification. Largué sur toutes les plateformes de streaming musical et téléchargement légal le 1ᵉʳ décembre dernier, l’album La Mélo Est Gangx entre déjà dans la légende du rap de l’hexagone. Ce projet commun, dans lequel Tiakola et Gazo ont gratifié leurs supporters respectifs d’une douzaine de morceaux très lourds, a dépassé plus de 50 000 équivalent ventes en moins d’un mois d’exploitation. Des chiffres qui lui ont valu un disque d’or certifié par le Le Syndicat national de l’édition phonographique (Snep), la certifif la plus rapide de l’histoire d’un album commun dans le rap fr. À cette allure, l’opus ne va pas tarder à décrocher le platine. Aperçus récemment en tournage d’un clip, les deux artistes pourraient lever le voile sur ladite vidéo ce soir aux alentours de 17 heures. Alors, on reste à l’affût !

* Tidiane Mario et Bolémvn déhanchent fort « Dans le bendo »

 

Annoncé depuis plusieurs semaines, le featuring réunissant l’artiste congolais, Tidiane Mario, et le rappeur français d’origine congolo-ivoirien, Bolémvn, à travers le titre « Dans le bendo » est maintenant disponible. À l’heure actuelle, Tidiane Mario est l’ambassadeur du “Mopacho” au monde. Il vend au mieux cette danse partout où il passe. En collaboration avec l’un des espoirs du rap français, le Wolvé est resté attaché à son univers musical. Faire danser les auditeurs est sa mission. En compagnie de Bolémvn, Tidiane n’a pas fait les choses en moitié. Dans le clip, les deux bonhommes et le groupe des danseurs déhanchent comme pas possible.

 

Sélectionnés par DZ

 

Articles similaires

*Le virtuose de la kora Seckou Keïta signe chez Faber Alt

Evasion Magazine

Portrait d’artiste: Mouna N’Diagne

Evasion Magazine

*La chanteuse Bétika veut tourner la page ‘’Fakalo’’

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.