Lire le Magazine

SANTE: Le nombre de pas à faire chaque semaine pour gagner 3 ans d’espérance de vie

Une étude britannique, publiée le 12 mars 2024, a suggéré le fait que 15 000 pas par semaine allongeraient l’espérance de vie de 3 ans. Une étude britannique a été menée par la London School of Economics et Vitality (compagnie d’assurance spécialisé santé) sur les bienfaits de la marche au quotidien : les résultats indiquent que 15 000 pas par semaine permettraient d’allonger son espérance de vie jusqu’à 3 ans. D’après l’Observatoire national de l’activité physique et de la sédentarité, 47% des femmes et 29% des hommes seraient physiquement inactifs aujourd’hui. Cela n’est pas sans danger pour votre santé. Des habitudes simples peuvent pourtant être mises en place dans votre quotidien pour augmenter votre activité physique. Risque de diabète, obésité, maladies cardiovasculaires…

 

Les dangers de la sédentarité

L’inactivité physique et la sédentarité ont des conséquences sur le bien-être physique. Chaque jour, nous passons en moyenne entre 8 et 12 heures de notre temps assis. Ce qui favorise :

– le diabète de type 2 ;

– l’obésité ;

-les maladies cardiovasculaires ;

– les cancers.

Par ailleurs, la sédentarité affecte aussi votre santé mentale. L’activité physique permet de libérer son esprit, de se relaxer, se déstresser… En limitant votre temps de pratique sportive, vous détériorez votre bien-être mental.

Des études ont prouvé que le sport réduisait également le risque de maladie d’Alzheimer et de Parkinson.

En bougeant plus, vous réduisez le risque de mortalité précoce de 52%

Cette étude a permis de démontrer que le fait de marcher contribuait à préserver sa santé physique. Une modification simple de nos habitudes pourrait ainsi, allonger l’espérance de vie. En faisant 5 000 pas, trois fois dans la semaine, durant 2 ans, l’espérance de vie s’allonge de 3 ans pour les femmes. Pour les hommes, c’est tout de même 2 ans et demi de plus.

Les effets bénéfiques ont particulièrement été constatés sur les personnes âgées. Elles sont davantage touchées par la sédentarité et cette étude pourrait leur permettre de prendre conscience de l’importance de se déplacer à pied, lorsque que cela est possible.

Par ailleurs, les chercheurs ont constaté une réduction de 52% du risque de mortalité précoce, pour les 65 ans et plus, s’ils réalisaient 7 500 pas, trois fois par semaine

Le professeur Joan Costa, de London School of Economics, a déclaré : « Les conclusions de cette étude doivent permettre aux représentants politiques de promouvoir les bienfaits de l’activité physique sur la santé. La prévention pourrait ainsi, allonger l’espérance de vie, en réduisant le risque de développer les maladies liées à l’inactivité physique et à la sédentarité ».

 

Par Théo Miras

 

 

Articles similaires

Evasion N°1130 du vendredi 1er au jeudi 07 juin 2018

Evasion Magazine

DIFFICULTES SCOLAIRES: Comment aider votre enfant

Evasion Magazine

SEXO: Les positions qui rendent fou votre homme

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.