Solutions à nos problèmes

Peut-on réellement pardonner et oublier le tort enduré ?

Chers lecteurs et lectrices, au cours de notre vécu quotidien, l’on subit souvent des torts de proches. Ces derniers demandent le pardon dans la plupart du temps. Mais peut-on pardonner et oublier ? C’est ce sujet que nous abordons cette semaine dans votre rubrique et voici ce qu’en pensent certains citoyens.

 

 

Karim Sankara

 

« Il est vraiment difficile de pardonner et oublier »

Il est vraiment difficile de pardonner et oublier. Quand on subit un tort, on a toujours tendance à se méfier de cette personne. Cette méfiance justifie le fait qu’on n’a pas oublié ce préjudice et on prend certaines dispositions pour ne pas être une fois de plus victime.

 

 

Sékou Boly

 

« Quand on oublie un tort enduré, on peut en être victime une nouvelle fois »

 

Quand on oublie un tort enduré, on peut en être victime une nouvelle fois. Et c’est ce qui fait qu’il faut pardonner et ne pas oublier. Quand on oublie, on est encore exposé à d’autres désagréments.

 

 

 

 

 

Jeannette Palenfo

 

« Tant qu’on n’oublie pas, ça veut dire qu’on n’a pas encore pardonné »

Tant qu’on n’oublie pas, ça veut dire qu’on n’a pas encore pardonné. C’est souvent difficile de passer l’éponge sur certains faits, mais il faut tourner la page et repartir à zéro, c’est le vrai symbole du pardon.

 

 

Henriette Kando

 

« Je pense que ça dépend du degré de la faute »

Je pense que ça dépend du degré de la faute. Il y a des torts qui ne se cicatrisent jamais. Par contre, on peut tourner la page sur des fautes, donc tout dépend de la situation. Voila pourquoi il faut prendre toutes les dispositions pour ne pas décevoir ses proches.

 

 

Nicolas Diakité

 

« Il faut oublier et avancer car aucune personne n’est parfaite sut cette terre »

Quand on pardonne une personne pour une faute commise, il faut oublier et avancer car aucune personne n’est parfaite sur cette terre. Toute personne mérite une seconde chance.

 

Propos recueillis par Aboubakar Kéré KERSON

Articles similaires

« Ma fausse belle-sœur a fait 3 enfants à mon mari »

Evasion Magazine

« Mon époux, devenu musulman, veut épouser d’autres femmes »

Evasion Magazine

« Si j’aime, je fais le premier pas »

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.