Solutions à nos problèmes

« Mon homme vit avec moi chez mes parents et les gens en parlent »

Je suis une jeune fille burkinabè.  Je suis l’aînée de ma famille. J’ai eu une fille avec un étranger. Je vivais avec lui dans un celibaterium. Aujourd’hui, il a perdu son emploi et j’ai demandé à mon père à habiter à la maison avec le père de ma fille, car il n’a plus rien et nous n’arrivions plus à payer le loyer ni manger. Il a accepté, ma mère également. Mon père est un homme riche et il y a des chambres libres chez nous. J’ai également mes frères et sœurs qui vivent à la maison. Chez mon père, je partage la même chambre avec mon homme et notre petite fille de 10 mois. Ma mère nous sert le repas matin, midi et soir. Seulement, dans le quartier les gens disent que ce n’est pas bien et que mon homme ne doit pas loger chez nous. Mes copines trouvent que j’exagère et qu’un jour si mon homme gagne l’argent, il va me quitter pour une autre fille. Moi, je n’y crois pas, je l’aime et mon homme aussi m’aime bien. Je suis sûre que si un jour, il a l’argent il va m’amener dans son pays me présenter à sa famille. Il va ensuite me marier. Je suis follement amoureuse de mon homme et je n’ai jamais aimé un homme de la sorte. Pensez-vous que j’ai mal agit en amenant mon homme dans la cour de mon père ? Va-t-il  être reconnaissant un jour envers moi ? Moi, je lui fais confiance mais les gens me découragent. Je reste à l’écoute pour votre point de vue.

 

Une fidèle lectrice

 

Je ne dirai pas que vous êtes naïve, car vous agissez sous la pression de l’amour et des sentiments.  Votre père vous aime beaucoup, donc il ne veut pas refuser votre demande, raison pour laquelle il a accepté que vous veniez avec votre homme et votre enfant sous son toit. Donc, si je comprends bien votre père nourrit, blanchit, habille et soigne votre homme et en plus, il couche avec sa fille sous son toit. Dans d’autres pays ou d’autres continents, cela n’allait rien dire aux gens. Mais ici au Faso, les gens sont choqués et ce sont des choses que l’on ne voit pratiquement pas. Vous avez dit que votre père a l’argent. J’aurais voulu qu’il vous loue une maison en ville, vous aide pour d’autres dépenses. Car en faisant tout cela pour votre homme, cela ne le motive plus à chercher du boulot. Car si je comprends bien, vous avez eu un enfant avec cet homme mais il n’y a ni mariage, ni fiançailles. Ce n’est pas prudent, car vous ne connaissez même pas un membre de sa famille. Pourtant, vous savez bien que la famille est très importante en matière de mariage, en Afrique. Soyez prudente et ne fermez pas les yeux pour agir au nom de l’amour. Je trouve que ce n’est pas tard pour vous d’aller connaître la famille de votre homme et profiter présenter le bébé à sa famille. Ne croyez  pas que parce que vous venez d’une famille aisée, vous pouvez acheter l’amour. L’amour est naturel. Vos copines n’ont pas totalement tort car rien ne garantit que cet homme va vous  rester fidèle. Peut-être qu’il veut seulement profiter de l’argent de votre père. Le mariage, c’est la loterie. Vous vous êtes déjà jetée à l’eau. Votre  homme est quand même courageux. J’en connais qui allaient refuser d’habiter chez vous. Car bien que votre homme soit étranger, il a sûrement des compatriotes ici à Ouagadougou. Il a des amis chez qui il peut loger et vous et votre fillette vous allez repartir chez votre père. Sûrement votre homme aime la facilité. Je suggère que vous demandiez à votre père de vous trouver une maison en ville.  Vous êtes une personne au bon cœur, mais faites attention tout le monde n’est pas comme vous.  Excellent week-end à vous.

 

NB : Nous vous rappelons que cette rubrique est la vôtre, Ceux ou celles qui ont, de par leurs expériences propres ou non, des conseils à prodiguer aux âmes en détresses sont prié (es)  de nous les envoyer. L’anonymats leur est garanti s’ils/ elles le souhaites. Ils/elles peuvent également déposer directement leurs courriers au siège des Editions « Le Pays », sis aux 1 200 Logements à Ouagadougou ou auprès de nos représentations dans les différentes provinces.

 

[email protected]

Tél.: (00226) 78 00 23 73

01 BP : 4577 Ouagadougou 01

BURKINA FASO

Articles similaires

« Se marier jeune, c’est une erreur »

Evasion Magazine

« Ma perte de poids est l’affaire de tous »

Evasion Magazine

« Il me demande en mariage alors qu’on se connaît à peine »

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.