Ma préférence à moi

MASSOUMKA, ARTISTE MUSICIEN BURKINABE: « Je suis tisserand »

Ressortissant  de Bantogdo, un village situé dans le Kourwéogo, Sompougdou Koudbi Mathias alias  Massoumka s’est intéressé à la musique depuis sa tendre enfance. Victime de la rougeole en 1983 à l’âge de 3 ans, cette maladie va lui ôter la vue malgré les efforts de soins de ses parents. Grâce à l’affection que lui témoignaient  ses parents, il ne sentira aucune discrimination à son égard quand bien même on lui confiait certaines corvées, telles que  la conduite des troupeaux,  la  confection  des briques et autres travaux. Après avoir passé  28 ans au village, c’est en 2008 que l’artiste décide de se rendre à Ouagadougou. Il s ‘inscrit en novembre 2008 à l’Institut national de formation artistique et culturelle où il obtient  un Certificat en musique, option guitare, en fin 2011. Pour perfectionner son  talent d’artiste, Massoumka a joué dans des pièces de théâtre au sein de la compagnie théâtrale Aladari. Ce qui lui a permis de parcourir toutes les régions du Burkina Faso. Elément clé de l’orchestre de l’INAFAC et celui des handicapés, l’artiste a appris la pratique scénique à travers ses multiples prestations.

 

1 – Votre nom à l’état civil ?

Sompougdou Mathias

Koudbi

 

2 – Votre situation matrimoniale ?

Célibataire sans enfant

 

3 – Vos date et lieu de naissance ?

Le 1er octobre 1980 à Bantogdo (Burkina Faso)

 

4 – Votre chanteur ou groupe préféré ?

Oger Kaboré (Burkina Faso)

 

5 – Votre acteur ou actrice préféré ?

Aristide Tarnagda (Burkina Faso)

 

6 – Votre dernier concert ?

Celui du 8 mars 2024 à Ouagadougou

 

7 – Votre plat préféré ?

Le tô accompagné de gombo frais

 

8 – Etes-vous collectionneur ?

Oui,  d’instruments de musique

 

9 – Avec quelle personne célèbre aimeriez-vous discuter un quart d’heure ?

Le Pape François

 

 

10 – Que faites-vous comme travail en dehors de la musique ?

Je suis tisserand

 

11 – Votre personnage politique préféré ?

Le président français Emmanuel Macron

 

12 – Votre sport préféré ?

La course

 

13 – Votre sportif préféré ?

Le cycliste burkinabè Mathias Sorgho

 

14 – Etes-vous heureux ?

Oui, je suis très heureux

 

15 – Faites-vous de la politique ?

Non, je ne fais pas la politique

 

16 – A quel âge avez-vous pris l’avion pour la première fois ?

A 22 ans

 

17 –  Quelle est la partie de votre corps que vous préférez ?

Ma tête

 

18 – Votre idée du bonheur ?

C’est le succès et la gloire

 

19 – Votre idée du malheur ?

La famine

 

20 – Votre plus grand souvenir ?

La sortie de mon 1er album musical baptisé « Béogo Néeré » en janvier 2016

 

21 – Votre pire souvenir ?

L’insurrection populaire de 2014 au Burkina Faso

 

22 – Le personnage historique auquel vous vous identifiez ?

Georges Ouédraogo le Gandaogo national (Burkina Faso)

 

23 – Le trait de votre caractère que vous déplorez particulièrement ?

Je suis un peu nerveux

 

24 – Le trait de caractère que vous déplorez particulièrement chez les autres ?

Le fait de ne pas disposer de temps pour écouter les autres

 

25 – Votre voyage mémorable ?

Celui de Orodara en février 2023

 

26 – Votre plus grand regret ?

Que mon père ne soit plus de ce monde pour me guider avec ses bons conseils, il est décédé le 8 novembre 2012.

 

27 – Quel métier auriez-vous aimé exercer ?

J’aurais voulu être journaliste.

 

28 – Votre occupation favorite ?

Prendre du thé avec des amis dans mon quartier.

 

29 – La qualité que vous appréciez le plus chez un être humain ?

La modestie et l’humanisme.

 

30 – Fréquentez-vous les boîtes de nuit ?

Non, jamais.

 

31 – Votre idée du mariage ?

C’est une preuve d’amour.

 

32 – La femme  idéale ?

La femme soumise.

 

33 – Etes-vous croyant et pratiquant ?

Oui, je suis croyant et pratiquant, je suis chrétien catholique.

 

34 – Quelle année vous a  le plus porter chance ?

L’année 2018, où j’ai fait la connaissance d’amis européens qui m’ont inscrit dans une école de musique.

 

Propos recueillis par Evariste Télesphore NIKIEMA

[email protected]

Tél.: (00226) 78 00 23 73

01 BP 4577 Ouagadougou 01

BURKINA FASO

Articles similaires

B LOVE, ARTISTE MUSICIEN- CHANTEUR BURKINABE: « Je suis une victime de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre, j’ai eu une hémiplégie corporelle droite »

Evasion Magazine

DDS, L’ENFANT CHOUCHOU DE L’ETERNEL, ARTISTE SLAMEUR BURKINABE : « L’idée du bonheur c’est être heureux à travers les autres »

Evasion Magazine

Wendkato, artiste- chanteur burkinabè « Je suis conducteur de gros camion »

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.