Star Actu

Le rappeur belge Hamza volera au secours des victimes dans l’Est de la RDC

Le peuple congolais, plus particulièrement celui de l’Est, est victime des massacres depuis plus de 20 ans. Les rebelles du M23 financés par le gouvernement rwandais sous la bénédiction de plusieurs puissants du monde, tuent les innocents. Depuis la Coupe d’Afrique des nations (CAN 2023) en janvier 2024, les Congolais et les personnalités publiques du monde dénoncent en pompe ces événements douloureux qui se déroulent dans l’Est. Le rappeur belge Hamza volera au secours des victimes des massacres. Pour son concert à La Défense Arena le 5 décembre 2025, Hamza et son label Just Woke Up reverseront l’intégralité des bénéfices du merchandising à des associations caritatives. Cet argent sera donné à des associations au Soudan, en Palestine ou encore en RDC. Un geste louable de Hamza au profit des victimes des nombreux massacres dans la partie Est du pays de Lumumba.

 

*Djely Tapa réinvente la tradition avec « Dankoroba »

 

*La chanteuse malienne Djely Tapa a publié, « Dankoroba », le 7 juin dernier. Ce morceau, qui annonce son prochain album prévu pour l’automne, témoigne de la capacité de l’artiste à fusionner tradition malienne et sonorités contemporaines. L’auteure-compositrice-interprète, couronnée de deux Prix JUNO, explore des dimensions cosmique, afro-futuriste et électronique dans ce titre. « Dankoroba » est accompagné d’un vidéoclip tourné dans les paysages enchanteurs de Kita, au Mali, un lieu profondément spirituel. Enregistré entre Bamako et Montréal, ce single rend hommage à l’héritage des Sumusso, neuf femmes d’exception, incluant l’ancêtre de Djely Tapa, Kiligna Mandé Kouyaté, figures historiques du poème épique malinké de Soundiata Keïta et membres du premier gouvernement de l’Empire mandingue au 13e siècle.

 

*Après Tyla, Ayra Starr devient la nouvelle reine de Spotify

 

Dans l’ère dynamique du streaming musical, Ayra Starr a émergé comme une force incontournable. La chanteuse nigériane a récemment franchi un cap impressionnant, devenant l’artiste féminine d’Afrique la plus écoutée sur Spotify avec 31 476 933 auditeurs mensuels (au 6 juin 2024). Elle reprend ainsi la première place à la Sud-Africaine Tyla, qui elle totalise 31 111 328 auditeurs mensuels (au 6 juin 2024). Ce nouveau cap marque non seulement un moment décisif dans sa carrière, mais souligne également l’impact croissant des artistes africains sur la scène musicale mondiale. Ayra Starr, dont la carrière a pris son envol en 2021, a su captiver un public international grâce à son style unique qui mélange afrobeats, R&B et pop. Son ascension fulgurante est le résultat d’une combinaison de talent brut, de production de qualité et d’une présence en ligne savamment orchestrée. Ses chansons, telles que le hit « Rush », qui a été nommé aux Grammy Awards et a obtenu une certification Diamant en France, témoigne de sa capacité à créer des mélodies qui résonnent au-delà des frontières.

 

*Dadju et Tayc choisissent Kinshasa pour clôturer ‘’Héritage Tour’’

 

La scène musicale francophone est en effervescence alors que deux de ses plus grandes stars, Dadju et Tayc, ont publié les dates de leur tournée internationale dénommée Héritage Tour.  Avec plus de 30 prestations scéniques attendues, la tournée traversera l’Europe, l’Amérique du Nord et l’Afrique. Chaque concert promet d’être une célébration de la musique, où les sonorités pop, R&B et afro love se mêleront pour créer une expérience audiovisuelle unique. Le choix de Kinshasa pour les deux derniers concerts, les 4 et 5 janvier 2025, n’est pas anodin. Pour Dadju, originaire du la RD Congo, c’est un retour aux sources, une occasion de partager avec ses fans du pays la quintessence de son art. Tayc, quant à lui, apportera son charme et sa voix suave pour compléter ce duo dynamique.

 

*Fally Ipupa, l’opus « Formule 7 » atteint 150 millions de streams sur Boomplay

 

Le cinquième album rumba « Formule 7 » du célèbre chanteur rd-congolais Fally Ipupa continue son bonhomme de chemin dans différentes plateformes tout en franchissant un nouveau palier. Commercialisé en décembre 2022, l’opus 100 % rumba s’avère un véritable succès sur le marché avec des merveilleux titres tels que SL, Mayday, Bibi de la Renta, Mal accompagné, Marlène, MH, Centième dossier, Afsana pour ne citer que cela. Ce carton fracassant se traduit bien en termes de chiffres. Car le projet a été certifié disque d’or à l’international par le Central national de la musique (CNM) en collaboration avec le Syndicat national de l’édition phonographique (SNEP) en avril dernier. Deux ans après sa publication, l’album ne cesse d’affoler les compteurs. Formule 7, c’est désormais plus de 150 millions de streams sur Boomplay. Un score que l’artiste n’a pas hésité à partager dans sa story Instagram.

 

Actu-musik-afrika

*JO Paris 2024 : Gims décline l’invitation de prester à la cérémonie d’ouverture

 

Le gouvernement français veut mettre le paquet pour s’offrir des grands noms de la musique pour l’ouverture des Jeux Olympiques de Paris 2024, le 26 juillet prochain. Aya Nakamura et Céline Dion, deux grandes voix féminines de la musique sont citées avec insistance. Sur la petite liste des organisateurs, il y avait également le nom du chanteur rd-congolais, Gims. Le chanteur de « Sapé comme jamais » a dit non à cette sollicitation. « J’aurais pu le faire, mais ce n’était pas ma volonté. J’ai déjà eu la chance d’interpréter l’un des hymnes du Mondial de football 2022, lors de la cérémonie de clôture. Je pense qu’on ne peut pas faire plus gros. Je ne veux pas être partout », explique Gims sur Ciné Télé Revue. Rappelons que l’ambassadeur de la culture rd-congolaise a été présent lors de la cérémonie de clôture de la Coupe du monde 2022.

 

Mediacongo.net

*Adji Centhiago célèbre les victoires des FAMa avec un nouvel hymne musical

 

Adji Centhiago a tenu sa promesse : célébrer les victoires des Forces armées maliennes (FAMa) contre les groupes armés terroristes. La reprise de la ville de Kidal par les FAMa a été l’occasion pour l’artiste de lancer un véritable joyau musical. En featuring avec sa protégée, Djeneba Diouné, il présente le titre « Forces Armées Maliennes », un hommage vibrant à la bravoure du président Assimi Goïta et de ses hommes sur le terrain.  Ce morceau célèbre non seulement les succès militaires, mais aussi l’espoir et la détermination du peuple malien. Un hymne puissant et émouvant qui résonne comme un soutien indéfectible à ceux qui défendent la nation.

 

RHHM

 

Sélectionnés par DZ

 

Articles similaires

Sénégal : Baaba Maal plaide pour une paix pérenne

Evasion Magazine

« MESSAGE » DE MARTIN N’TERRY

Evasion Magazine

*RDC : Koffi Olomidé invite « le clan Wenge » à faire la paix avec tous les artistes sans exception !

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.