Arts et culture

« L’AME DECHIREE DE KANDY »: Le nouveau de Sékou Ouédraogo

C’est dans la soirée du vendredi 12 avril dernier qu’a eu lieu à l’Institut supérieur du son et de l’image (ISIS), la grande première du nouveau film du réalisateur burkinabè, Sékou Ouédraogo. Intitulée « L’âme de Kandy », l’œuvre est un court-métrage de 17 minutes.

 

C’est en présence de professionnels du 7e art, de cinéphiles et de la presse qu’a eu lieu la grande première du court-métrage « L’âme de Kandy » du réalisateur Sékou Ouédraogo. La cérémonie de lancement s’est déroulée à l’ISIS sis au quartier Gounghin à Ouagadougou.

Un groupe de jeunes dont la spécialité est de mettre la drogue dans le thé et la nuit venue, ils se retirent dans les coins sombres pour violer les filles qui passent sur leurs chemins. Dans le groupe, il y a un jeune qui essaie de les raisonner mais son message est vite combattu. C’est une histoire profonde qui met en relief les dures réalités que vivent les femmes.

C’est un film à voir absolument pour vivre toute l’histoire racontée.

Ce projet a été réalisé avec le concours du ministère de la Solidarité, de l’action humanitaire, de la réconciliation nationale, du genre et de la famille du BBDA et de l’UNFPA.

Le grand public pourra suivre ce film sur plusieurs télévisions partenaires d’Afrique et d’Europe ainsi que lors des projections de proximité.

 

Aboubakar Kéré KERSON

 

Articles similaires

A L’ASSAUT TOUR: MESSAGER affûte ses armes

Evasion Magazine

L’ASSOCIATION CULTURELLE PASSATE PRESENTE: « L’art au service de la paix »

Evasion Magazine

10e EDITION DU FESTIVAL PASSANA: Le pari relevé

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.