Lire le Magazine

CAN : top des meilleures chansons qui accompagnent cette compétition

Les événements de football tels que la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) attirent des foules diversifiées, créant une atmosphère de solidarité et de camaraderie. Lors des tournois et des matchs, les fans se réunissent pour soutenir leurs équipes nationales, créant un sentiment d’identité collective et d’appartenance à une communauté plus large. C’est ainsi que les hymnes de compétition de football sont une source de fierté et d’émotion pour les supporters et les joueurs. Ces hymnes ont le pouvoir de rassembler les peuples et de susciter un sentiment d’appartenance à une équipe ou à un pays.  A côté des hymnes de compétitions, les chansons officielles ont également leur place. Elles peuvent aussi susciter un sentiment de fierté et de connexion émotionnelle. Cela crée une atmosphère de passion et d’engouement parmi les supporters, renforçant ainsi le lien entre l’équipe et ses fans. A l’aube de la CAN 2023 qui se tient en Côte d’Ivoire, nous avons choisi de proposer quelques chansons qui ont accompagné cette coupe prestigieuse.   « Célébrons l’Afrique » – Patience Dabany, Magic System, Maleya, Miki Badboy, Bill Clinton, « Africa Hoyee » – Toofan, « Sela Sela » – Wes Madiko feat Zahra Universe, « L’Afrique au Gabon » – Patience Dabany, J. Martins, Magasco, Serge Beynaud, Ng Bling, Shan’l, Prince Kiala, « Hola » – Molare, Toofan, Eddy Kenzo, Singuila, Arielle T, Wizboyy Hola, « Magic In the Air » – Magic System & Chawki, « Akwaba » – Magic System Feat Yemi Alade & Mohamed Ramadan

 

Mauritanie : Ziza Youssouf, la voix militante du « Revolution Time »

 

Dans l’éclat des projecteurs de Visa For Music 2023, Ziza, artiste mauritanien et activiste, a offert une performance transcendante, malgré les défis physiques qui ont jalonné son chemin vers la scène. Dans cette entrevue, il partage son ressenti, revient sur son parcours musical teinté d’engagement social, et dévoile les coulisses de sa fusion reggae et afropop. L’homme derrière la voix mélodieuse, Ziza, se dévoile comme un créateur portant haut les valeurs de l’humanisme et de la révolution. Une immersion captivante dans l’univers d’un artiste dont la musique résonne bien au-delà des notes, appelant à l’unité et à la préservation de notre planète. Bonjour Ziza, ta performance a indéniablement été l’une des plus remarquables lors de la première soirée de Visa For Music 2023.

Music In africa

 

*Aya Nakamura signe un nouveau single baptisé « Hypé » !

 

La chanteuse française d’origine malienne est de retour dans les charts sur un nouveau single « Hypé ». Un titre urbain doté d’un superbe refrain et d’une vibe qui colle à la peau. Plus d’un an après la commercialisation de l’opus DNK, son dernier album studio en date, Aya Nakamura est revenue musicalement vers son public le vendredi 26 janvier à travers un superbe morceau. Intitulée Hypé. Cette chanson d’amour, qui sonne zouk, était hyper réclamée et attendue par les auditeurs, étant donné que la reine de la Pop-urbaine française l’avait interprétée en exclusivité au cours de l’émission DVM Show, diffusée sur la chaîne Twitch du streamer Medja, le 15 janvier 2024. L’extrait de cette interprétation a fait le tour de la toile, générant ainsi des commentaires des fans, suppliant l’artiste de sortir le son. Et donc, ils sont servis !  Hypé, version audio, est d’ores et déjà disponible sur toutes les plateformes de streaming musical et de téléchargement légal.

 

*« 1 Jour » : la chanson rumba de Robinio Mundibu disponible

 

Le chanteur congolais Robinio Mundibu est de retour ! Comme annoncé, il y a quelques jours, Papa Chic a rendu public la chanson « 1 Jour ». L’artiste avait déjà prévenu les mélomanes. Il a tenu ses promesses en proposant cette fois-ci une chanson qui s’éloigne de l’univers musical qu’il exploite depuis un moment : la musique dansante. Dans la soirée du  vendredi 26 janvier, Robinio a dévoilé « 1 Jour ». C’est un morceau rumba où l’artiste relate l’histoire d’une relation amoureuse qui est au bord du précipice.

*Kalash Criminel : un nouvel album attendu le 23 février

 

Le rappeur français d’origine congolaise, Kalash Criminel, signera son retour aux affaires en février prochain avec un nouvel album. Alors que cette information circulait dans les tuyaux depuis plusieurs jours, Kalash Criminel l’a rendue officielle le jeudi 25 janvier dernier dans un cadre exceptionnel. C’était à l’exposition commune entre les photographes Mister Fifou, Jonathan Mannion et Ciesay à Paris que le Grand Crimi a dévoilé la cover, la date de sortie et l’intitulé de son opus. Près de deux ans après la sortie de « Sélection naturelle », Kalash Criminel va dévoiler l’album « Bon courage » le 23 février prochain, un projet qui s’annonce très fort. Sur la cover réalisée par Fifou, on y aperçoit une dizaine de militaires avec des cagoules, dont Kalash Criminel avec un enfant dans les bras. L’Afrique, terre d’origine de Crimi, est présente avec une subtile représentation.

Actu-Musik Afrika

*Gims veut décrocher un tube avec « Loco« , son nouveau single en duo avec Lossa

 

Gims revient au sommet ! Un an après son dernier album, le rappeur dévoile son nouveau single solaire « Loco« , en duo avec Lossa, qu’il compte bien transformer en tube. Gims retrouvera son public lors d’une grande tournée, qui fera escale à Munich, Zurich, Vienne ou Berlin en avril avant une série de dates dans le Zénith français entre novembre 2024 et février 2025. En point d’orgue ? Un gros concert à Paris La Défense Arena programmé le samedi 14 décembre prochain, après plusieurs reports.  En parallèle, Gims prépare-t-il une réédition de son album « Les dernières volontés de Mozart » ? Tout porte à le croire, puisque l’artiste a publié les singles « Si Te Llamo » avec Maluma et « Seya », tous deux inclus dans la tracklist du disque sur les plateformes de streaming, avant de dévoiler le clip de « Saint-Tropez« . Il en est de même pour son premier inédit de 2024, « Loco« , sorti le vendredi dernier.

 

*Ce rappeur interdit aux spectateurs les photos et vidéos lors de ses concerts

 

Alors qu’il s’apprête à débuter une nouvelle tournée, le rappeur Dinos a fait savoir à ses fans qu’il sera interdit de prendre des photos et des vidéos pendant son concert. Une démarche qui a pour but que les spectateurs profitent pleinement de l’instant présent. Le fait de filmer des concerts ou de prendre des photographies pendant un show musical est un débat qui n’est pas nouveau. En effet, nombre d’artistes regrettent que des spectateurs passent le plus clair de leur temps sur leur smartphone pendant qu’ils se produisent, plutôt que de profiter simplement de la performance qui leur est offerte (et accessoirement pour laquelle ils ont payé). Ainsi, il n’est pas rare de voir des initiatives pour lutter contre ces pratiques voir le jour. Seulement, en plus d’être particulièrement compliquées à mettre en œuvre, ces mesures semblent également vaines à l’heure où les réseaux sociaux et l’image comptent plus que tout. Mais cela n’empêche pas certains d’essayer, à l’instar du rappeur courneuvien Dinos. L’artiste, que l’on a récemment pu voir dans le clip « Belly » de Prince Waly, a fait savoir par le biais d’une story sur son compte Instagram qu’il sera interdit de capturer en images les performances de sa prochaine tournée nationale à venir.

 

Sélectionnés par DZ

 

 

 

 

Articles similaires

BILAN RELATIONNEL: Voici comment vérifier la solidité de votre couple

Evasion Magazine

AMOUR QUANTIQUE: Les règles du jeu pour s’épanouir en couple

Evasion Magazine

RHUMES ET ANGINES A REPETITION: Voici 8 astuces naturelles pour vous en prémunir

Evasion Magazine

laisser un Commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.